Archives de
Auteur : nonalintox

Paris : je suis passé des courses à League of Legends

Paris : je suis passé des courses à League of Legends

Les courses et moi, c’était une histoire d’amour qui avait commencé il y a un moment. Amateur de paris dans l’âme, je ne pouvais juste pas m’imaginer arrêter de parier du jour au lendemain. Même si je jouais sur d’autres jeux de temps à autre, j’ai toujours eu une préférence pour les courses où les performances individuelles primaient sur le reste. Ce n’est qu’il y a peu que j’ai découvert qu’il était possible de faire des paris sur League of Legends. D’abord sceptique, j’ai vite réalisé que ce jeu donnait plus d’opportunités pour les pronostiqueurs chevronnés.

paris-esport-astuce

Pourquoi j’ai arrêté de parier sur les courses ?

J’ai toujours pensé que les courses ne pouvaient qu’être fiables, compte tenu de l’importance des performances personnelles. C’est bien une de raisons pour lesquelles j’ai toujours apprécié ces jeux, qu’il s’agisse de courses de chevaux, d’automobile ou de F1. Mais croyez-le ou non : il est tout à fait possible d’y trouver des trucages ! Moi qui pensais que c’était tout simplement impossible, j’ai dû me résigner quand je suis tombé par hasard sur des témoignages qui relataient les suspicions des spectateurs sur les bookmakers et les joueurs.

Maintenant, je parie sur League of Legends

Comme je joue de temps en temps sur League of Legends, j’ai tôt fait d’apprendre que les paris LoL étaient un incontournable du game. Je n’ai pas résisté à la tentation, et retrouvé tout l’intérêt que j’avais perdu sur les courses. Ici, les trucages ne sont tout simplement pas imaginables. Les équipes qui s’affrontent donnent tout ce qu’ils ont pour réussir, ce qui m’a motivé à choisir des poulains. Jusqu’à présent, je ne pense pas que l’e-sport puisse intégrer des malversations, et les gains sont bien assez importants pour me donner envie de parier toujours plus, sans que cela ne devienne risqué.

Twitch : la plateforme N° 1 pour regarder du gaming en streaming

Twitch : la plateforme N° 1 pour regarder du gaming en streaming

Avec toutes les compétitions e-sports qu’il y a depuis quelques temps, c’est tout simplement devenu un crime de ne pas disposer de Twitch pour suivre les affrontements. Plus pratique que Youtube pour garder un œil sur les évènements en direct, Twitch m’a séduit par sa simplicité d’utilisation ainsi que les options qu’il offre. Pourquoi s’en passer alors qu’il y a tellement de bons trucs qui peuvent être exploités dessus ? Je vous fais une petite présentation du produit pour vous mettre au parfum.

Un outil stream très pratique

Je me répète sans doute, mais Twitch offre une praticité qui me donne des ailes lorsque je veux voire du gaming en direct. C’est devenu impossible de s’en passer, dans la mesure ou un bon nombre des compétitions e-sports, officielles ou non, sont retransmises sur la plateforme. Comment voulez-vous vivre sans ça alors que YouTube joue les sales traitres en ne diffusant qu’une infime partie des rencontres officielles ? Pour ma part, Twitch reste LA référence pour rester informé de ce qu’il se passe dans la sphère geek. On y trouve d’ailleurs de tout, et je consulte souvent la liste des streams en direct pour savoir quels sont gagnent en popularité auprès des joueurs.

twitch2-decouverte

En dehors des compétitions, il y a aussi des testeurs de jeux qui donnent leurs impressions en live. Idéal pour se faire une session découverte entre potes, surtout quand il y a un titre qu’il faudrait acheter mais que tout le monde a la flemme de sortir les sous pour un premier essai. Twitch, c’est aussi intéressant pour trouver une top liste des jeux à fort potentiel. Après, je ne dis pas que personne n’utilise la plateforme pour organiser des diffusions secrètes où les paris vont bon train *ahem*…

Une plateforme pour gagner en popularité

Pour les gamers ou les équipes qui souhaitent faire connaitre leurs talents, Twitch est la meilleure alternative pour attirer l’attention. En effet, tout le monde peut créer une chaine et proposer du contenu aux spectateurs qui sont en quête de nouveaux talents. Perso, je trouve que la meilleure partie est celle qui confirme que les vidéos enregistrées restent en ligne jusqu’à ce qu’on décide de les supprimer. C’est grâce à cette petite merveille que j’ai pu regarder de l’e-sport en différé lorsque je ne pouvais pas faire autrement. Le petit plus : la qualité des vidéos en stream n’ont rien à envier au direct.

Halo 5 : ma présentation du jeu sur Xbox One

Halo 5 : ma présentation du jeu sur Xbox One

Alors que je ne pensais plus entendre parler de Halo avant un bon moment, je me suis fait la remarque que la licence pouvait retrouver de l’intérêt pour peu que l’on y porte attention. C’est vrai : les titres de la saga ne sont pas mauvais, et plus d’un gamer a pu profiter d’heures de jeu intenses devant sa console. Aujourd’hui que la sortie d’Halo Wars 2 est annoncée pour 2017, je me suis fait un petit plaisir de replonger dans le 9ème volet.

Le FPS phare de Windows

Je peux le dire sans risque : Windows a marqué un grand coup avec la saga Halo. Pour faire suite au 4, Halo 5 : Guardians a donc dû s’imposer comme une suite digne de ce nom. Sorti en 2015, le titre est jouable sur Xbox One et se présente comme le 9ème titre de la saga.

presentation-test-halo-5

Dans ce jeu, je trouve facilement une suite à Halo 4 que j’avais précédemment joué et rejoué sur ma 360. Ce dernier volet donc, se déroule à la fin des évènements qui se déroulent dans le titre sorti en 2012 et me plonge directement dans une histoire complexe où les Covenants reviennent plus puissants que jamais.

3 modes de jeux disponibles

Aucune modification des modes de jeux classiques sur Halo 5 ! Je n’ai eu aucune vraie surprise dans l’interface en découvrant le mode campagne, ainsi que l’arène pour le multi. J’ai tout de même noté que ce titre présentait une petite nouveauté présentée sous la forme d’une zone de combat pouvant réunir jusqu’à 24 joueurs. Très similaire au mode multijoueur, elle a la particularité d’ajouter des IA dans les 2 camps. Limite dans le caca quand tu ne parviens pas à assimiler le travail d’équipe, tu t’en sortiras comme un chef avec un minimum de stratégie !